Pourquoi et comment acheter du Bitcoin en toute sécurité ?

👉 Paymium vous rémunère pour trader le bitcoin 👈

💸 Tous les traders qui placent des ordres limites à l’achat ou à la vente sur la plateforme Paymium sont rétribués jusqu’à 0,1% du montant de leur ordre. Une petite révolution puisqu’on vous paye pour trader le bitcoin 🤑

Découvrir Paymium

()
0%
0,00000000000000
0,00000000000000
⇣ 0,00000000000000
3 Oct
⇡ 0,00000000000000

Inconnu du grand public au début des années 2010, le Bitcoin ne valait pas grand chose à cette époque. Son cours a cependant explosé dans les quelques années qui ont suivi pour connaître des sommets autour de 20 000 dollars fin 2017 ou même 40 000 dollars début 2021.

Cette évolution insolente et sans égal attire naturellement de nombreux investisseurs et traders qui veulent eux aussi avoir leur part du gâteau. Aujourd’hui, ce sont des dizaines de millions de personnes dans le monde qui utilisent le Bitcoin et on trouve aussi bien des particuliers, des entreprises ou encore des fonds d’investissement.

Si vous êtes ici c’est que vous aussi, vous souhaitez en profiter et nous allons vous apporter toutes les explications pour vous aider à mieux comprendre le Bitcoin avec des mots simples.

Le Bitcoin, une monnaie décentralisée

Quand on commence à se renseigner sur le Bitcoin, on découvre cette notion de décentralisation, sans vraiment comprendre de quoi il s’agit. Le Bitcoin est une monnaie virtuelle (ou crypto-monnaie) qui existe sous forme numérique et qui n’existe pas sous forme physique comme une pièce ou un billet.

On dit que cette unité monétaire est décentralisée dans la mesure où elle ne dépend pas d’un Etat ou d’une personne qui en a le contrôle. Il s’agit là d’un élément capital qui permet de comprendre que le Bitcoin a apporté une véritable révolution depuis son apparition puisqu’il n’est rattaché à aucun pays.

L’Euro est dépendant de la Banque Centrale Européenne, le Dollar US est dépendant de la FED, les autres grandes devises internationales sont toutes dépendantes d’une banque centrale qui régule la quantité en circulation, qui surveille les flux des transactions, mais ce n’est pas le cas du Bitcoin. Pour différentes raisons d’ordre stratégique, les banques centrales peuvent décider d’émettre des quantités très importantes de monnaie en circulation, ce qui a pour conséquence de réduire la valeur de cette devise.

Le Bitcoin a été conçu avec une limitation connue de tous qui est de 21 millions de Bitcoin au grand maximum qui seront en circulation à l’horizon de l’an 2140 (nous ne serons probablement plus de ce monde). Aujourd’hui, il y a environ 18 millions de Bitcoin en circulation. Cette rareté est un élément qui en fait son succès.

La notion de décentralisation fait également allusion au fait que lors de l’envoi d’un paiement en Bitcoin d’une personne A à une personne B, ce paiement transite par un réseau de millions de personnes à travers le monde qui vérifient que la transaction est légitime (que la personne A possède bien ce qu’elle envoie et que l’adresse de la personne B existe bien). Cet ensemble de personnes qui vérifient la transaction sont récompensées par des petits frais de transaction et par la création des nouveaux Bitcoins qui sont mis sur le marché régulièrement.

À quoi sert le Bitcoin ?

Le Bitcoin, lors de sa création en 2009 juste après la crise financière mondiale, a été conçu pour en faire une monnaie d’échange qui permette de payer un objet ou un service, sans l’intervention d’un intermédiaire de type banque. Il s’agit là de l’aspect fondamental qui est à l’origine de la création de cette cryptomonnaie.

L’idée du Bitcoin est de pouvoir réaliser une transaction dans un temps très court (par rapport à un virement bancaire classique). Ces virements peuvent se faire à une personne qui habite à côté de chez soi, ou à l’autre bout du monde. La technologie utilisée étant la même, le prix sera le même. Envoyer un équivalent de 1 € en Bitcoin ou 10 000 000 d’euros coûtera exactement la même chose, même si vous envoyez dans un pays étranger utilisant une devise étrangère. Pour rappel, cette cryptomonnaie n’est pas dépendante du réseau bancaire ou du pays où elle circule.

Le Bitcoin n’étant pas régulé par une institution financière imprévisible qui peut prendre des décisions catastrophiques du jour au lendemain, de nombreux utilisateurs ont souhaité utiliser la technologie comme une valeur refuge, une sorte d’or numérique. Les variations de cours connues ces dernières années ont amplifié le phénomène qui pousse naturellement une grande quantité de personnes à conserver des Bitcoins comme ils conserveraient une pièce d’or.

On peut donc utiliser cette monnaie virtuelle comme un moyen de paiement, un moyen d’avoir une réserve de côté, etc.

Les prémices du Bitcoin ne lui ont pas donné une bonne image car la technologie étant “anonyme”, il y a naturellement eu des usages illégaux (achats de produits prohibés, etc.). Cependant, on retrouve la même chose avec l’utilisation des espèces. Il n’y a donc rien de choquant. Aujourd’hui, des grandes entreprises comme Microsoft ou PayPal utilisent le Bitcoin.

Quels sont les atouts du Bitcoin ?

Ses avantages sont très nombreux comme on a commencé à le voir plus haut. La décentralisation est un atout formidable. La limitation à terme à 21 millions d’unités permet d’avoir une visibilité hors normes. L’usage du Bitcoin ne cesse de se déployer partout dans le monde, chaque année.

Les frais d’utilisation sont extrêmement réduits par rapport à des frais bancaires classiques, des frais de conversion, etc.

Il n’y a pas de gel de compte possible. Il n’y a pas de fermeture de compte possible selon l’humeur d’un banquier ou si votre compte ne rapporte pas assez ! Il n’y a pas de limitation, vous pouvez acheter autant de Bitcoins que vous voulez et en envoyer autant que vous voulez.

Dans plusieurs pays, la monnaie locale ne valant plus rien, la population s’est ruée vers le Bitcoin qui permet de sécuriser une partie de leurs économies.

Ces dernières années, des tas d’autres cryptomonnaies se sont lancées avec chacune ses avantages et inconvénients, et aucune ne parvient à atteindre la popularité du Bitcoin.

Il est possible d’acheter du Bitcoin en espèces, par carte bancaire, via PayPal, par virement bancaire, etc. Rien n’oblige à acheter un Bitcoin entier, on peut acheter une fraction de Bitcoin, ce qu’on appelle des satoshis (centimes de Bitcoins si on veut faire simple).

Le logiciel dont dépend la technologie Bitcoin est libre et tout le monde peut accéder au code source (pas de magouille possible).

On est totalement maître des Bitcoins qu’on possède dès lors où on les conserve sur un portefeuille sécurisé. Pour différentes raisons, on peut vouloir donner son portefeuille à quelqu’un au lieu de lui envoyer un virement en Bitcoin. Les atouts sont donc très nombreux.

Comment circulent les Bitcoins ?

Nous avons vu plus haut que le Bitcoin, également connu sous BTC n’est pas régulé par un organisme central. Cependant, l’utilisation du Bitcoin passe par un réseau nommé la blockchain. Ce réseau composé de millions de personnes qui vérifient les transactions permet de valider chaque opération qui transite par le réseau. Cette décentralisation permet d’éviter les risques de fraude.

On peut donc avoir confiance dans ce réseau puisqu’il est infalsifiable. Les transactions sont inscrites au fur et à mesure dans la blockchain, une sorte d’énorme livre où on ajoute quotidiennement les mouvements de A vers B, de C vers D, de D vers A, etc. Ce réseau est qualifié de transparent et anonyme.

On dit qu’il est transparent puisque tout le monde peut voir chaque mouvement qu’il y a eu depuis le début. On dit qu’il est anonyme puisqu’on ne sait pas qui est derrière chaque portefeuille. Il y a tout de même moyen de remonter à différentes données (pas pour tout le monde, mais pour beaucoup de personnes).

On conserve donc nos Bitcoins sur un portefeuille personnel et privatif, mais les transactions qui ont permis d’amener ces Bitcoins sur notre portefeuille sont inscrites dans un grand registre accessible à tous.

Cours du BTC en Euro

Evolution du cours du BTC en euro depuis 1 an

Pourquoi acheter du Bitcoin ?

On peut vouloir acheter du BTC soit parce qu’on croit en cette technologie et son déploiement, soit pour avoir une réserve comme on pourrait stocker de l’or, soit pour les deux.

Certains achètent du Bitcoin pour le trader. C’est à dire qu’ils achètent et vendent dans l’optique de profiter des fluctuations pour gagner de l’argent lors de ces variations de cours. Attention, nous ne vous encourageons qu’à investir que ce que vous être prêt à perdre. Personne n’est devin pour savoir si le cours va monter ou descendre, personne ne peut savoir si le Bitcoin vaudra un million demain ou s’il ne vaudra plus rien.

Pour tenter de s’approcher de la valeur qu’il aura, il conviendra donc de suivre les évolutions technologiques, le déploiement auprès des grands acteurs, etc. Ainsi, il est possible d’acheter avec un prix favorable et de revendre dans de bonnes conditions à un moment où la demande est forte.

Pour acheter du Bitcoin, il existe un très grand nombre de plateformes, peu d’entre elles sont fiables et sécurisées. Parmi les plateformes sûres, il y en a pour tous les goûts, des complexes, des simples, des pas pratiques à l’usage, etc.

Depuis des années, nous avons utilisé la plupart des grandes plateformes et nous en ressortons avec la conclusion simple qu’eToro est certainement la solution la plus adaptée en prenant en compte les éléments suivants :

  • rapport qualité / prix
  • utilisation facile
  • interface claire
  • site fiable et réglementé dans l’Union Européenne
  • possibilité de profiter de l’effet de levier
  • parfait même pour un débutant
  • portefeuille sécurisé
  • en français
  • réputation du site
  • paiement par PayPal possible
  • application mobile
  • etc.

Nous vous recommandons donc l’utilisation d’eToro que vous souhaitiez acheter et conserver des Bitcoins, ou si vous voulez faire du trading grâce à cette cryptomonnaie ou une autre crypto.

Acheter du BTC au meilleur prix avec Changelly

Les alternatives à Changelly pour acheter du BTC

Le Bitcoin et les autres cryptomonnaies

Grille de lecture d’un banquier d’affaires sur la crypto-sphère

Raphaël Rossello, banquier d’affaires, soutient la thèse selon laquelle le monde vit depuis 50 ans dans un régime de « fausse croissance ». Son expertise nous éclaire sur l’univers des crypto, et ses futurs applications.

Bitcoin reste le boss, mais…

Owen Simonin, alias Hasheur, une référence dans l’univers des crypto-monnaies en France, répond aux questions courantes sur le Bitcoin vs les altcoins :

  • Pourquoi Bitcoin par rapport aux autres cryptos ?
  • Quelles sont les nouvelles cryptos digne d’intérêt ?
  • Quelle idéologie se cache derrière cette vague blockchain/Bitcoin ?
  • Comment se constituer un portefeuille Bitcoin ?
  • Par où commencer et comment investir ?

Bitcoin et altcoins, comment bien répartir son portefeuille ?

Le Bitcoin demeure donc, à ce jour, et certainement encore pendant de longues années, la référence en matière de cryptomonnaies. Toutefois, cela ne veut pas dire qu’il faille se concentrer uniquement sur cette crypto. C’est pourquoi l’achat de cryptomonnaies de type altcoins est fortement recommandé, en parallèle de l’achat de Bitcoin, et ce, afin d’équilibrer son wallet.

Pour rappel, un wallet (Zengo, Ledger..) est un portefeuille numérique qui nous permet de véritablement détenir notre propre crypto en protégeant nos monnaies numériques. Ces dernières sont alors en sécurité et nous en détenons la clé qui agit comme une identité de reconnaissance.

Ethereum, la cryptomonnaie indispensable à posséder

Posséder de l’Ethereum devrait être votre priorité, une fois que vous avez acheté, avec votre argent fiduciaire, du Bitcoin. Cette crypto est, sans aucun doute, l’une des monnaies numériques les plus populaires après le Bitcoin, et ce n’est pas le fruit du hasard. On peut considérer que l’Ethereum est le lieutenant du Bitcoin. En aucun cas, celui-ci ne saurait être son concurrent, tout simplement car ces deux monnaies numériques ne jouent pas le même rôle.

En effet, si le Bitcoin est à l’origine de tout, Ethereum, quant à lui, s’avère être un outil, en l’occurrence une blockchain, qui permet de faire tourner d’autres projets via ce qu’on appelle les « smarts contracts ». A ce titre, Ethereum est la référence en matière de gestion de contrats intelligents.

Un bon ratio entre la possession de Bitcoin et d’Ethereum pourrait être de 1 pour 4. Par exemple, si vous avez effectué un achat pour 10 000 euros de Bitcoin, vous devriez, dans ce cas, faire un achat d’Ethereum à hauteur de 2 500 euros. Notez que ceci n’est, en aucun cas, un conseil en investissement, mais une simple suggestion d’achat.

Ethereum fait partie des cryptos dites « high caps ». Ce sont des cryptomonnaies à forte capitalisation qui sont présentes dans le Top10 du Market Cap. Les autres cryptos high caps sont, à l’heure actuelle où ces lignes sont écrites, le Binance coin, Tera Luna, Solana, Cardano, Avalanche et XRP.

Toutefois, Ethereum ainsi que les autres cryptos du Top10 du market cap, ne sont pas les uniques cryptos qu’il est nécessaire de posséder. Vous vous devez de posséder également dans votre wallet des cryptomonnaies numériques ayant une capitalisation de marché moins élevée.. à condition, cependant, d’agir de manière intelligente et de ne pas acheter n’importe laquelle d’entre elles.

De plus, si l’on peut effectivement acheter cette crypto sur des plateformes telles que Coinbase, Binance, Coinhouse ou n’importe quelle autre plateforme parmi les nombreuses plateformes proposés aux utilisateurs, en effectuant un virement bancaire à partir de votre compte bancaire en euros ou en payant via votre propre carte bancaire, il faut bien rester prudent quant à certaines plateformes qui s’avéreront être, au final, peu adaptées à votre situation.

L’investissement en cryptomonnaies doit également être bien plus diversifié qu’il n’y paraît pour que les investisseurs soient en mesure de gagner de l’argent sur le long terme. Ainsi, en tant qu’investisseurs, vous n’êtes pas sans savoir qu’un wallet bien équilibré devra absolument contenir des cryptos dites mid-caps.

Aussi, si vous ne faites pas encore parti de ces utilisateurs de Coinbase ou de Coinhouse qui possèdent des cryptos mid-caps, alors il est peut-être temps pour vous de dégainer votre carte de paiement attachée à votre compte bancaire en euros, pour acquérir, au plus vite, ce type de cryptos.

Les investisseurs en monnaies numériques vous le diront, pour faire de l’argent, il faut prendre des risques et, qui dit risques, dit forcément effectuer un investissement dans les monnaies numériques dites « small caps ». Ce sont les cryptos classées au delà de la 50eme position sur le Market Cap.

Au final, un exemple de répartition de portefeuille pourrait être le suivant : 70% en Bitcoin 20% en high caps, 7.5% en mid-caps et 2.5% en small caps.

Précautions à prendre absolument avant d’acheter des cryptomonnaies

Gardez bien à l’esprit que l’investissement dans ce type de cryptomonnaies est un investissement risqué. Vous pouvez perdre une partie de votre argent investi ou la totalité de celle-ci si vous n’y prenez garde. Si cela est déjà arrivé à de nombreux utilisateurs de cryptomonnaies, vous n’êtes donc, vous aussi, pas à l’abri que cela vous arrive.

C’est pourquoi il est vital d’adopter une approche intelligente et adulte lorsque l’on investi son propre argent durement gagné au travail dans ce type de marché volatil. Personne ne souhaite perdre toute son argent, alors gardez, en tout temps, le contrôle de vos émotions et ne cédez pas aux sirènes sur un coup de tête ou parce qu’une personne ou un guide, soit disant expert dans le milieu des cryptos, vous aura donné son avis et vous aura dit que vous devez vite sortir votre carte de paiement de votre portefeuille pour faire l’échange d’euros en cryptos.

Une bonne astuce, pour ne pas être trop tenté à la moindre occasion d’acquérir une nouvelle ligne de cryptomonnaie est de garder votre carte de paiement loin de vos écrans, surtout si vous avez pour habitude d’acheter des cryptos sur un site comme Etoro qui est un site qui ne permet pas aux utilisateurs de trader véritablement la cryptomonnaie. Inutile de vous rappeler que l’idée de faire un crédit pour investir dans l’achat d’une cryptomonnaie ne devrait même pas vous traverser l’esprit, simple avis de bon sens !

A ce titre, profitons de l’occasion pour rappeler qu’il n’est pas judicieux d’acheter de la crypto sur un site comme Etoro. En effet, Etoro ne permet pas de vendre en plaçant des ordres. Etoro n’est donc pas une plateforme d’échange à proprement parler, tout comme Coinhouse d’ailleurs… à l’inverse de Binance, par exemple, qui permet, quant à elle, de véritablement acheter et vendre des cryptos comme nous l’entendons. En effet, sur Binance, vous pourrez placer des ordres d’achat et de vente de type « ordre limite » ou « stop limite ». Sur Coinbase, en revanche, la plateforme concurrente directe de Binance, vous ne pourrez faire cela.

Comme vous le voyez, chaque plateforme d’échange ne propose pas les mêmes services aux utilisateurs. Pour simplifier, on peut dire que Binance est une plateforme d’échange idéale pour trader la crypto. Coinbase, l’est pour acheter de la crypto sans se donner la possibilité de faire de la spéculation et des plateformes telles que Etoro, pour ne citer que celle-ci, sera idéale pour les personnes souhaitant aller au plus simple.

Toutefois attention, aller au plus simple ne signifie pas que l’on fasse les choses dans les règles de l’art. Car, dans tous les cas, il faut bien garder en tête que ces plateformes d’échange ne pourront jamais égaler, en matière de stockage de cryptomonnaies, un wallet tel que Zengo ou encore Ledger. Un wallet vous fournira, en effet, une totale sécurité. De plus, vous n’aurez pas besoin de décliner votre identité pour y avoir accès. Vous possèderez vos propres fonds et personne ne pourra jamais vous les geler, encore moins, y accéder.

Marché crypto Vs marché actions

Vous hésitez peut-être, à ce stade, à vous lancer sur le marché crypto, habitué que vous êtes à faire du trading sur le marché des actions en bourse. Et vous avez raison de vous questionner sur vos réelles intentions avant d’envisager de faire du trading sur le marché des cryptomonnaies. N’écoutez pas tel ou tel guide, faites confiance à votre propre ressenti et ne cédez pas à la facilité. De trop nombreux investisseurs se sont cassés les dents en se précipitant sur une cryptomonnaie prometteuse nouvellement apparue sur le marché (principe du FOMO à éviter).

Car, évidemment, on n’achète pas un actif en bourse, que ce soit une action ou produit dérivé de type CFD, sur le marché spot ou le marché à terme, comme on achète de la cryptomonnaie. La particularité même du marché des cryptomonnaies, c’est bel et bien d’être extrêmement volatil. Le trading en cryptomonnaie ne requiert ainsi pas la même approche que le trading des actions en bourse. Il faut être beaucoup plus prudent dans le premier cas, tout simplement car une action ne chutera jamais autant que ne chutera une crypto.

Mais, pourquoi avoir un avis tranché ? Pourquoi devoir choisir entre le marché des actions ou CFD et celui des cryptos ? Pourquoi ne devoir posséder qu’une ligne d’actifs boursiers et non une ligne d’actifs cryptos ? M’est avis que la diversification est toujours la meilleure des choses à entreprendre. Aussi, un investisseur averti saura investir autant sur les marchés actions que sur les marchés de la cryptomonnaie. Celui-ci sera autant enclin à acheter une action TOTAL que des actifs cryptographiques tels qu’ETH ou BNB.

Que vous soyez résident en France ou non, vous devriez investir une partie de votre patrimoine dans divers secteurs afin de vous couvrir, que ce soit dans les CFD, dans le marché action, le marché crypto mais aussi dans le marché des métaux précieux ou encore celui de l’immobilier à crédit. En France, il est très facile de faire un crédit pour acheter un bien immobilier.

Toutefois, pour investir dans la cryptomonnaie, gardez à l’esprit que votre argent investi peut, à tout moment, grandement chuter. Inutile donc de penser à engager un crédit pour investir dans les cryptomonnaies, cela vous placerait dans une situation beaucoup trop précaire. Investissez dans la crypto de manière responsable, soyez plus malins que les autres en vous documentant sur le sujet avant d’investir et en lisant les conseils sur ce site…et tout devrait bien se passer pour vous !

Cours des principales cryptomonnaies

Crypto Table
#CoinPriceMarketcapVolume (24h)SupplyChangeLast 24h

Acheter des cryptos au meilleur prix avec Changelly

Acheter des cryptos avec eToro