Cosmos (ATOM) : c’est quoi ? quel est son cours ?

👉 Paymium vous rémunère pour trader le bitcoin 👈

💸 Tous les traders qui placent des ordres limites à l’achat ou à la vente sur la plateforme Paymium sont rétribués jusqu’à 0,1% du montant de leur ordre. Une petite révolution puisqu’on vous paye pour trader le bitcoin 🤑

Découvrir Paymium

Cosmos Hub (ATOM)
1.12%
11,46
0,128321
⇣ 11,42
12 Aug
⇡ 11,92

Vous avez très certainement déjà entendu parler du projet Cosmos et de son token ATOM, probablement en bien ! Et pour cause, ATOM, du projet Cosmos, est une crypto qu’il faut posséder dans un portefeuille numérique lorsque l’on souhaite disposer d’un wallet digne de ce nom.

Pourquoi ? C’est ce que nous allons voir ensemble ci-après. Vous verrez que le projet Cosmos est un projet qui apporte une valeur ajoutée à l’univers de la cryptomonnaie et que celui-ci est voué à un bel avenir.

Ne pas posséder de tokens ATOM dans son portefeuille s’avèrerait une grave erreur. Les investisseurs dans la crypto qui feraient ainsi l’impasse sur cette crypto pourraient bel et bien s’en mordre les doigts durant les prochains Bullruns. Pour vous convaincre de cela, il vous suffit de lire ce dossier consacré au projet Cosmos.

C’est quoi le projet Cosmos ?

Cosmos est un projet ambitieux que l’on devrait qualifier d’écosystème entier puisque celui-ci repose, en effet, sur le principe même que plusieurs blockchains indépendantes valent mieux qu’une seule blockchain. A ce titre, Cosmo se veut tout simplement être l’avenir de la blockchain.

L’objectif prioritaire de Cosmos est donc, non pas de séparer les différentes blockchains entres elles, mais bel et bien de réunir ces dernières entre elles. C’est donc une toute autre philosophie que nous avons là.

Afin de rendre possible ce projet ambitieux de réunification de plusieurs blockchains, il fallait, bien sûr, que Cosmos soit un système dont l’interopérabilité est irréprochable. Cela tombe bien car c’est le cas pour Cosmos.. mais, pouvait-il en être autrement lorsque l’on se présente comme étant le futur de la blockchain ?

Pour faire simple et pour être synthétique, l’on pourrait simplement dire que Cosmos a pour but d’être l’internet des blockchains. Quand je vous disais que le projet était ambitieux, je n’exagérais pas un instant, comme vous le voyez par vous-mêmes.

Le projet Cosmos dispose, bien entendu, de sa cryptomonnaie native et il s’agit de la crypto ATOM. Nous verrons, un peu plus loin, à quoi sert exactement ce jeton.

Mais, revenons un instant sur la présentation même du projet Cosmos..

Cosmos est un réseau qui est composé de trois entités. La principale d’entre elles, c’est Tendermint Core qui est une plateforme de développement blockchain est qui est open-source.

Grâce à Tendermint Core, toute personne développant une application peut, si elle le désire, être en mesure d’apporter une touche plus ou moins accentuée de décentralisation dans le fonctionnement même de son application qu’elle développe.

Tendermint Inc est, en réalité, une entité privée à but non lucratif. Le financement de celle-ci provient de la Fondation Interchain qui est basée actuellement en Suisse.

L’autre entité qui compose le réseau Cosmos, c’est Cosmos SDK. Cosmos SDK est une sorte de kit de développement. Celui-ci est en mesure de permettre à quiconque le désire la création même d’une application de blockchain totalement sécurisée, et ce, au delà de Tendermint Core.

L’idée étant de dire que la création d’une blockchain ne devrait jamais être un frein de par sa complexité à toute personne qui souhaiterait créer lui même sa propre blockchain décentralisée.

Enfin, la dernière entité qui fait partie du réseau Cosmos, c’est l’entité IBC ou Inter Blockchain Communication. C’est cette entité-ci qui permet de mettre en relation l’ensemble des blockchains évoluant dans l’écosystème Cosmos.

Nous venons de présenter le projet Cosmos. Passons maintenant au côté un peu plus technique. Ceci devrait nous permettre de mieux comprendre en quoi le projet Cosmos est un projet bien à part.

Un peu de technique..

Pour bien comprendre la particularité de Cosmos, il nous faut évoquer le concept d’interopérabilité. L’interopérabilité, c’est ce concept qui permet de mettre en relation plusieurs blockchains entre elles. Il est vrai que la majorité des blockchains ne peuvent pas communiquer entre elles et ceci est un réel obstacle au développement de l’univers en tant que tel de la blockchain.

C’est grâce au protocole IBC que Cosmos va ainsi être capable de remédier à ce problème de fond en permettant à différentes blockchains de communiquer entre elles et ce, et c’est là où l’on peut entrevoir la puissance de Cosmos, même si les blockchains en question possèdent des architectures totalement différentes les unes des autres.

Faire communiquer les blockchains entre elles semble donc être une prouesse technique à laquelle répond Cosmos. Pour autant, l’objectif n’était pas de montrer leur expertise technique pour simplement se poser en leader du marché et du secteur, mais bel et bien d’apporter une certaine souplesse à ce dernier.

Ainsi, grâce au projet Cosmos, il est possible de transférer des données ainsi que des actifs qui proviennent de différentes blockchains. La tâche semble monumentale à accomplir. Il est vrai que le chantier est vaste et que, à l’heure actuelle, le projet est toujours en développement afin de répondre aux nouvelles exigences.

Pour favoriser ce que l’on peut donc appeler l’internet des blockchains, le réseau Cosmos fonctionne via un système de hubs et de zones. Les hubs sont les liens communs entre les différentes blockchains. Les zones, quant à elles, sont des lieux au sein même de la blockchain Cosmos qui fonctionnent de manière totalement indépendante.

Le réseau Cosmos possède donc différentes zones au sein de sa blockchain. Pour rendre cohérent le tout et afin d’être en mesure d’assurer une totale sécurité et une parfaite compatibilité entre ces différentes zones, Tendermint Core fait en sorte d’assurer que l’ensemble des transactions soient enregistrées de manière homogène, c’est à dire de manière identique et ce, quel que soit la machine qui traitera telle ou telle transaction.

Le protocole usitée par Tendermint Core est composé à la fois d’un algorithme de consensus et d’un algorithme peer to peer. C’est ce qui fait la force du réseau.

cosmos atom

L’autre composante importante faisant partie intégrante de l’entité Tendermint Core, c’est l’ABCI ou Application Blockchain Interface. C’est grâce à cette interface que toute transaction peut être traitée et ce, quel que soit le langage de programmation qui est utilisé.

On peut distinguer deux couches principales sur la blockchain générique : la couche réseau et le consensus. Ainsi, les développeurs sont en mesure de se concentrer sur une troisième couche, la couche application. Ces derniers peuvent alors gagner du temps puisqu’ils n’ont pas à s’occuper des deux autres couches citées.

Les différentes applications se liant avec Tendermint Core par l’entremise de l’interface ABCI peuvent être mises en relation par trois modes de connexions distincts. On distinguera ainsi Mempool qui permettra de vérifier si oui ou non une transaction se doit d’être relayée ou non avant une validation. Consensus, quant à lui, fera en sorte de s’occuper de la gestion des transactions qui ont alors été validées. Enfin, Query fera en sorte d’épauler ou d’assister la plateforme en vérifiant constamment l’état même de l’application.

Cependant, comme toutes les blockchains ne fonctionnent pas sur le système Tendermint Core, il faut assurer l’interopérabilité entre les différentes blockchains, et ce, qu’elles fonctionnent ou non sur ce dit système. C’est pourquoi Cosmos a mis en place une chaîne proxy, autrement appelée la PegZone.

On pourrait décrire la PegZone comme une blockchain qui serait capable de suivre l’état de n’importe quelle autre blockchain. La PegZone est compatible avec l’IBC. Elle peut être également faire le pont entre les blockchains qui ne sont pas natives du réseau Cosmos.

Quelle est l’utilité du token ATOM ?

Comme promis, nous allons maintenant parler de l’utilité réelle du token ATOM. Pour rappel, ATOM est donc le jeton natif du projet Cosmos. Cosmos a donc recours a son propre token, bien entendu, mais pas uniquement puisque ce dernier fait également appel à d’autres jetons, l’ensemble étant regroupés sous l’appellation Photons.

Le jeton ATOM aura donc pour fonction, d’une part, d’alimenter tout produit du protocole Cosmos. Il permettra, d’autres parts, que les utilisateurs participent à la gouvernance du projet Cosmos. Les détenteurs de jetons ATOM peuvent ainsi avoir leur mot à dire via les votes de gouvernance sur le Cosmos Hub.

Autre point important à relever, le token ATOM est éligible au staking. Pour rappel, le staking permet aux détenteurs de jetons ATOM d’être récompensés à la hauteur du nombre de jetons qu’ils possèdent et qu’ils auront investis sur le réseau Cosmos.

Le staking permet ainsi aux détenteurs de jetons ATOM de verrouiller ces derniers dans une pool d’investissement, par exemple, et de toucher, en retour, des récompenses pour la participation à l’ensemble du fonctionnement du réseau.

Les personnes qui auront réalisé du staking seront récompensées par le biais des frais de transactions. Ces derniers sont effectivement destinés à cette fonction à hauteur de 98%, les 2% restant sont, quant à eux, destinés à aller dans une réserve de fonds.

Evolution du cours du Cosmos (ATOM) en Euro depuis 1 an

Acheter des cryptos au meilleur prix avec Changelly

Les meilleurs exchanges pour acheter du ATOM

Plus de cryptos…

L’équipe composant le projet Cosmos

Cosmos étant un projet très ambitieux, il n’est pas étonnant de voir un grand nombre de personnes participer à la création et au développement du projet Cosmos. Ainsi, on dénombre plus d’une cinquantaine de personnes qui gèrent le projet. La majorité d’entre elles sont des résidents des Etats-Unis ou de l’Allemagne.

Il faut également, dans la composition de cette équipe, bien distinguer les personnes évoluant au sein de la Fondation Interchain de celles évoluant au sein de l’entité Tendermint Core.

Le PDG et le cofondateur du projet Tendermint, qui est également le président de la Fondation Interchain, c’est Jae Kwon, une personne qui est reconnue dans le milieu de la blockchain pour sa compétence.

L’autre co-fondateur de Tendermint, qui s’occupe également de la Fondation Interchain puisqu’il en est vice-président, c’est Ethan Buchman. Encore une pointure à la tête du projet Cosmos.

Parmi les autres personnes faisant partie du réseau Cosmos et œuvrant au développement de ce dernier, on peut également citer Peng Zhong qui est directeur de la conception ou encore Shelley Chang qui est, elle, la directrice des opérations. Ces deux personnes jouent un rôle majeur dans le développement du réseau Cosmos et dans l’adoption de ce dernier par les utilisateurs et par les utilisatrices dans le monde entier.

Et les partenaires de Cosmos ?

Cosmos étant le projet par excellence qui tend à regrouper les différentes blockchains, sa faculté à nouer des partenariats avec de nombreux intervenants est tout simplement illimitée.

A ce titre, comment le projet Cosmos pourrait-il être vu comme un concurrent direct par les acteurs du secteur de la blockchain ?

Les concurrents directs de Cosmos

Les partenariats sont donc tout simplement trop nombreux pour les citer ici. On peut, toutefois, dire deux mots des concurrents directs de Cosmos. Parmi eux, on peut citer le projet Cardano ou encore un projet plus ancien tel que ICX qui a, lui aussi, pour objectif ambitieux de connecter le monde entier via la blockchain.

Les points forts de Cosmos

Voyons quels sont les points forts de Cosmos. Nous l’avons vu, Cosmos tend à améliorer la communication entre les différentes blockchain possédant des architectures totalement distinctes les unes des autres. Pour ce faire, Cosmos dispose d’une interopérabilité très évoluée.

L’un des points forts de Cosmos, hormis le fait que la blockchain possède une interopérabilité incroyable, c’est aussi que celui-ci dispose d’un code open source. Cela signifie, plus concrètement, que le code est libre d’accès à quiconque souhaite accéder au code source.

Autres points forts de Cosmos, le nombre de transactions que la blockchain est capable de gérer à la seconde. Les données sont assez impressionnantes et il y a fort à parier que les concurrents les plus directs, comme ceux que nous avons mentionnés un peu plus haut, ne fassent pas le poids face à cette caractéristique affichée par Cosmos.

Le taux de redistribution des frais de transactions est élevé. En effet, comme nous l’avons vu, ce ne sont pas moins de 98% des frais de transactions qui sont redistribués aux utilisateurs participant à la validation des transactions sur le réseau Cosmos.

Cosmos est un projet qui a les faveurs des entreprises qui voient, en effet, d’un bon œil le fait que la création d’une solution de blockchain soit grandement facilitée.

Les points faibles de Cosmos

Quid des points faibles de Cosmos ? On pourrait dire que le projet Cosmos est un projet qui est assez difficile à comprendre du point de vue de la programmation et du fonctionnement global. Cela s’explique simplement par le fait que l’objectif de Cosmos est de mettre en relation les différentes blockchains du secteur. Avec une telle ambition, une telle complexité de compréhension semble logique.

Faut-il acheter du Cosmos ?

Quel que soit la crypto sur laquelle nous envisageons de nous positionner, la question est toujours la même, à savoir, est-ce le bon moment pour acheter ? C’est la question à un million d’USD dollars ! Ce que l’on souhaite, lorsque l’on investit sur un marché, c’est d’acheter toujours un actif le plus bas possible et de vendre le plus haut possible, n’est-ce pas ? L’idée est donc toujours d’attendre la meilleure opportunité pour acheter. Mais, comment déterminer si, oui ou non, nous nous trouvons face à une telle opportunité ?

Comment faire en sorte d’être quasi certain d’acheter au meilleur prix possible ? Il faut bien reconnaître que cela n’est pas chose facile, tout simplement car nous ne sommes pas des voyants mais de simples investisseurs qui essayons de déterminer des tendances de marché.. et ces tendances, elles ne sont pas toujours faciles à détecter, cela est d’ailleurs d’autant plus vrai lorsqu’il s’agit du marché de la cryptomonnaie.

Nous allons essayer de déterminer ici comment faire en sorte de maximiser notre achat. Dit autrement, nous allons passer en revue ensemble quels sont les éléments qui vont pouvoir influer sur notre choix de manière positif. Vous devrez garder à l’esprit que nous n’avons aucune certitude et qu’il revient à chacun d’analyser, bien entendu, la conjoncture économique mondiale, un graphique en particulier ou tout indicateur qui serait potentiellement révélateur et qui nous indiquerait qu’il est temps d’acheter.

Le RSI monthly, l’indicateur qui vous dit tout !

Il y a un bon moyen pour savoir si c’est le bon moment d’acheter ou non. Ce moyen est simple et celui-ci n’est rien d’autre que l’indicateur RSI. L’indicateur du RSI nous indique si c’est le moment d’acheter ou de vendre. En effet, il nous en dit plus sur le marché en nous indiquant si ce dernier est sur acheté ou sur vendu.

Aussi, la consultation de l’indicateur RSI devrait être le premier réflexe que tout bon investisseur devrait effectuer. Mais attention, cet indicateur doit être analysé à une échelle de temps adapté.

Nous partons du principe que vous êtes un investisseur moyen ou long terme, c’est à dire un investisseur qui voyez à un horizon de 1 an – 5 ans. Pour ce type d’investissement sur un tel horizon, vous devrez analyser l’indicateur RSI sur une échelle de temps weekly, c’est à dire une échelle de temps à la semaine.

L’avantage du RSI exprimé sur une échelle de temps à la semaine est que celle-ci élimine tout mouvement parasite. Nous avons ainsi, grâce à cet indicateur pris à une échelle de temps weekly, une parfaite vue d’ensemble du marché crypto et nous sommes alors en mesure de déterminer si le marché est à bout de souffle, ou au contraire, se prépare à exploser à la hause.

Nous pourrions prendre l’image d’une course à pied. La question que vous devriez alors vous poser et que vous devriez être en mesure de répondre à la vue de ce graphique, est la suivante : « Le départ de la course a-t-il déjà eu lieu ou bien, au contraire, sommes-nous encore dans les starting blocks ? ». Si la course a déjà débuté, quelle est la distance qui a déjà été parcourue ? Le coureur est-il essoufflé car il a tout donné, ou bien, à l’inverse, dispose-t-il encore, à ce moment précis de la course, d’une réserve de glycogène suffisante pour continuer la course à un rythme explosif ?

Je pense que cette image est parlante. Le RSI vous indiquera donc à quel endroit nous nous situons sur la tendance en cours, que celle-ci soit haussière ou baissière d’ailleurs. L’idée, vous l’aurez compris, sera donc de vous positionner avant le coup d’envoi de la course et non durant la phase de sprint final, une fois que la course touche à sa fin !

Il en est de même concernant un mouvement haussier d’un marché crypto. Il n’est jamais bon de se positionner après un long mouvement à la hausse car vous pouvez être sûr que le marché n’a plus beaucoup d’énergie en réserve pour poursuivre son ascension.

Très bien, maintenant que vous avez bien compris l’enjeu, au travers de cette métaphore de la course à pied, vous vous demandez probablement comment cela se concrétise-t-il au niveau du graphique du RSI, et ce, à l’échelle de temps weekly. Concrètement, voilà comment il faut lire cet indicateur..

Il y a trois points clés et trois zones clés que l’on peut mettre en évidence sur un graphique du RSI. Ces points clés sont les suivants : la valeur 30, la valeur 70 et la valeur 50.

Lorsque le RSI est situé en-dessous de la valeur 30, on considère que le cours est sur vendu. A l’inverse, lorsque l’indicateur RSI est situé au-dessus du point 70, l’on considère alors que le cours d’une crypto est sur acheté. Vous l’aurez compris, lorsque nous nous situons entre ces deux valeurs, nous sommes en position neutre, plus particulièrement lorsque le RSI nous indique une valeur de 50.

L’idée sera donc d’acheter la crypto ATOM lorsque son RSI hebdomadaire sera situé en-dessous de la valeur 30. En agissant ainsi, en attendant ce moment donc, moment qui peut mettre de nombreux mois avant de se manifester, et cela vous devez bien en avoir conscience, vous maximiserez votre point d’entrée et vous mettrez toutes les chances de votre côté pour générer du bénéfice dans les mois et années qui suivront.

Bien sûr, cet indicateur n’est pas magique. Il se peut très bien que le cours du ATOM nous indique un RSI hebdomadaire inférieur à 30 et que, pour autant, ce même cours demeure dans cette zone durant plusieurs mois. Néanmoins, il y a forcément un moment ou un autre où le RSI sortira de cette zone de sur vente..

Aussi, à moins que nous nous trouvions dans un marché baissier ou Bear Market, vous faites le bon choix d’investir dans le ATOM lorsque son RSI weekly est situé dans la zone de sur vente. Qu’en est-il à l’heure actuelle alors que nous entamons le mois de juin 2022 ? Le RSI weekly du ATOM se rapproche de plus en plus de la zone de 30. Le temps d’investir dans le ATOM est bientôt venu !

cosmos atom

Le volume d’échange de l’ATOM

Vous allez devoir surveiller de près le volume d’échange de la crypto ATOM. Un volume d’échange élevé donne de la consistance à toute tendance. C’est exactement le type d’indicateur que vous devrez surveiller afin de déterminer si c’est le bon moment d’investir ou non.

Admettons que le RSI weekly du ATOM se situe proche de la valeur 30 depuis plusieurs semaines et que vous entrevoyez un début de semaine de hausse sur le cours du ATOM et ce, avec un gros volume d’échange. Ce sera, plus que jamais, le moment de vous positionner à l’achat sur la crypto du projet Cosmos Hub.

Je ne vous dis pas de surveiller le volume d’échange de l’ATOM à chaque clôture du cours de l’ATOM au jour le jour. Vous êtes un investisseur, donc vous recherchez des signaux solides qui sont ancrés dans le temps et non des faux signaux qui se présentent constamment. Ayez une vue plus large..

Y-a-t-il une date de l’année pour acheter du ATOM ?

Répondre à cette question indiquerait tout simplement que nous sommes en mesure de lire l’avenir, ce qui n’est, vous vous en doutez bien, pas le cas. Aussi, il n’y a pas de manière de procéder pour déterminer un meilleur mois de l’année pour investir de manière systémique. Toutefois, l’on peut analyser les statistiques passées et en tirer nos propres conclusions.

Que disent les statistiques passées ? Celles-ci nous indiquent-elles que les mois de fin d’année nov et dec sont de bons mois pour acheter du ATOM ? Est-ce que les mois de début d’année jan, fev, mar, avr sont favorables à un investissement gagnant ? C’est ce que nous allons voir ci-après, en gardant bien en tête que ce ne sont là que des statistiques et que le passé ne présage en rien de l’avenir, cela va de soi.

Alors, que nous disent ces statistiques ? Celles-ci nous indiquent que certains mois de l’année sont effectivement plus propices que d’autres pour investir. A l’inverse, il apparaît également que d’autres mois de l’année ne sont pas du tout favorables pour entrer sur le marché de la cryptomonnaie.

Ainsi, il apparaît que les meilleurs mois de l’année sont les mois de nov, dec, jan, fev, mar et avr. A partir du mois de mai, il semblerait que cela soit moins judicieux d’investir dans la crypto, comme cela l’est d’ailleurs sur n’importe quelle place boursière. « Sell in may and go away » dit le dicton. Dans le domaine de la finance, un dicton a toujours une part de vérité même si celui-ci peut-être mal interprété par les investisseurs le prenant trop au pied de la lettre.

Vous devrez connaître la date de l’année du prochain Halving. Cette date est mouvante puisque celle-ci dépend du nombre de blocs qui sont minés durant un cycle. En connaissant cette date, vous pouvez mieux vous situer dans le temps. Généralement, on évite d’investir en milieu de cycle car c’est la période de Bear Market. L’idéal est de se positionner en fin de cycle, en préparation du prochain Bear Market.

Combien faut-il acheter de jetons ATOM ?

Il serait vain de répondre à cette question en évoquant une somme en euros que vous devriez investir, tout simplement car chacun investit selon ses propres moyens et selon ses propres objectifs à atteindre. Cependant, l’on peut déterminer un ratio en pourcentage qui nous indiquerait à quelle hauteur nous devrions investir.

Il est vital de répartir son investissement dans divers crypto-actifs et non de se focaliser sur une seule crypto. Que vous croyiez ou non en un potentiel de croissance très élevé du cours du ATOM, vous ne devriez jamais investir une somme allant au-delà de 5% de votre portefeuille numérique, sachant que cette valeur en pourcentage représente déjà un très gros investissement.

Idéalement, l’on a coutume de dire qu’il faut investir entre 1 et 3 % de son wallet dans une crypto de type altcoins à forte capitalisation et entre 0.5 et 1% dans une crypto mid-caps, c’est à dire de capitalisation moyenne. Concernant les cryptos à petites capitalisations, (on peut inclure les shitcoins dans cette catégorie de cryptomonnaies), on investira entre 0.1 et 0.5% de son portefeuille dans ces dernières.

Quid du btc ? Certains vous diront qu’acheter des cryptos de type altcoins n’a strictement aucun intérêt car seul le btc possède une réelle valeur. Ces personnes, on les appelle les Bitcoins maximalistes. Ils ne jurent que par le btc et rien d’autres.

Si vous investissez dans la crypto ATOM, vous n’êtes pas un Bitcoin maximaliste, cela va sans dire.. et c’est une bonne chose. Il est toujours bon, comme nous l’avons vu, de répartir ses investissements dans divers sous secteurs.. même si, bien entendu, en admettant que le btc disparaisse, il y a 99,9% de chance que toutes les autres cryptos en fassent de même.

En résumé, je vous suggère d’investir entre 0.5 et 1% de votre portefeuille dans le ATOM. Si, par exemple, vous disposez d’un capital total d’investissement dédié à la crypto de 100 000 euros, vous pourriez acquérir alors 1 000 euros d’ATOM. Cela vous paraît peut-être peu.

Notez qu’il sera tout de même possible pour vous d’investir davantage dans le ATOM si, par exemple, vous possédez dans votre portefeuille un très petit nombre de cryptos, chose qui n’est toutefois pas recommandé de faire, par ailleurs. Si vous vous trouvez dans un tel cas, et si vous pensez que la cryptomonnaie du projet Cosmos Hub a un avenir radieux et prometteur devant elle qui la propulsera dans la catégorie des cryptos à très forte capitalisation, alors vous pourriez investir à hauteur de 5 % au grand maximum sur le ATOM.

Vous garderez en tête, toutefois, de ne jamais dépasser cette valeur de 5% qui est une règle d’or dans tout investissement. Ainsi, avec un capital de départ de 100 000 euros, vous seriez à même d’investir ici 5 000 euros dans la crypto ATOM, ce qui représente déjà une belle somme d’investissement n’est-ce pas ? .. sachant que rien ne vous garantit qu’une crypto ne sera pas vouée à être remplacée à l’avenir ou, pire encore, à disparaître complètement du marché de la cryptomonnaie.

Où faut-il acheter du ATOM ?

Vous aurez l’embarras du choix quant à la plateforme d’échange et d’achat en cryptomonnaies qui se proposera à vous. En effet, la cryptomonnaie ATOM est disponible à l’achat un peu partout sur les marchés cryptos. Sur Binance, sur Coinbase, sur Kraken mais aussi sur une plateforme tel que Nexo ou encore Celsius..

Alors, comment faire pour choisir la plateforme d’achat ? C’est simple, si vous prévoyez d’acheter et de ne jamais revendre avant plusieurs mois ou années, alors la plateforme Coinbase, plateforme qui est une plateforme très facile d’utilisation, sera parfaite pour vous, en tant que néophyte de la crypto.

En revanche, il va vous être possible d’optimiser votre achat en passant par une plateforme telle que la plateforme Binance. Binance est la plateforme qui propose, en effet, les frais de transactions les plus bas, si ce n’est les plus bas, du marché de la cryptomonnaie. Mon avis personnel serait de vous dire de ne pas hésiter à passer par Binance et ce, quel que soit votre profil d’investisseur moyen – long terme.

Car, forcément, à un moment ou un autre vous devrez vendre vos ATOM pour engendrer des bénéfices sonnant et trébuchant et non des bénéfices latents. Lorsque vous vendrez vos ATOM, vous devrez alors vous acquitter de frais de transactions et ce, quel que soit le lieu où vous vendrez vos ATOM. En optant pour Binance, vous perdrez le moins d’argent possible grâce à des frais de transactions de 0.1% qui sont appliqués sur le site si vous possédez des ATOM qui sont adossés au BUSD.

Vendre des cryptos sur Coinbase génère des frais de 3% environ. La différence est notable et, lorsque nous investissons de grosses sommes d’argent, cela peut faire nettement la différence.

Il y a une autre différence majeure que l’on peut noter entre les deux mastodontes du secteur de la crypto et cette différence a trait à la monnaie. En effet, sur Coinbase, les achats de cryptos se font à partir de l’eur et non du usd dollars. C’est tout l’inverse si vous achetez de la crypto en passant par Binance. Sur cette dernière plateforme, les achats sont réalisés, non pas à partir de la monnaie eur mais bel et bien à partir de la monnaie usd dollars. Bon à savoir !

Concernant les plateformes d’achat et d’échange en cryptos qui offriraient une offre de bienvenue intéressante, je ne saurai que trop vous conseiller de rester à l’écart de ces dernières. Une offre de bienvenue cache, en effet, généralement d’autres inconvénients, tels que des frais de transactions élevés, par exemple.

Prenez de la hauteur sur votre investissement en ATOM

Le marché de la cryptomonnaie est un marché qui est très volatil. Aussi, si vous vous apprêtez à investir dans l’une des cryptos faisant partie du marché, vous devez en avoir bien conscience. Le secteur de la crypto est sujet à de fortes variations. Ames sensibles, s’abstenir ! Si vous ne vous sentez pas capables de garder votre sang-froid durant les phases baissières que rencontrera forcément un moment ou un autre la crypto ATOM, alors vous devriez rester à l’écart du marché de la crypto.

Car, en tant qu’investisseur dans la crypto, vous passerez forcément par des phases de dépression. Au minimum, vous vous sentirez mal à l’aise d’avoir investi dans un tel secteur et de voir votre capital de départ passer de peut-être 100 000 usd dollars à 30 000 usd dollars seulement. Aurez-vous les nerfs assez solides pour holder ? Comment réagirez-vous lorsque vos pièces de monnaies d’argent fiat investit dans la crypto diminueront de moitié ?

La variation de prix d’une crypto fera toujours en sorte que vous serez amené à envisager de vendre pour « limiter la casse » penseriez-vous. Lorsqu’une phase baissière sera bien installée sur le marché de la crypto, vous douterez au point de remettre totalement en question vos convictions initiales.

Seuls les investisseurs les plus forts gagnent sur le marché de la crypto. Ce n’est pas pour rien si on parle de « diamonds hands », ce que l’on pourrait traduire par « main de fer », lorsque l’on évoque les investisseurs qui tiennent leurs positions malgré que le cours de la crypto dans laquelle ils ont investi ne cesse de baisser.

Quel prix peut atteindre ATOM ?

Personne ne pourra faire aucune prévision sur l’avenir de l’ATOM avec exactitude. Néanmoins, réaliser une prévision d’une fourchette de prix que pourrait atteindre la crypto ATOM sur un horizon de temps de l’ordre de 4 ans, c’est à dire jusqu’au prochain Halving, est tout à fait possible, avec la marge d’erreur qui en découle, bien sûr.

Alors, à quoi pouvons-nous nous attendre concernant le cours d’ATOM sur un horizon de temps de 4 ans ? Pour répondre à cette question et pour tenter de faire une prévision de prix large, il nous faut, dans un premier temps, prendre connaissance de l’ATH de ATOM. Ainsi, le plus haut historique de la crypto ATOM est de 45 usd dollars environ et ce prix a été atteint en début d’année 2022.

Partant du principe que tout ATH est fait pour être atteint puis dépassé amplement, il est raisonnable de faire une prévision de prix qui pourrait être situé entre 100 usd dollars et 250 usd dollars, à horizon du prochain Halving. C’est la fourchette de prix que l’on pourra garder en tête lorsque l’on investira dans le jeton ATOM.

Toutefois, avant d’atteindre cet objectif potentiel, vous allez traverser des périodes difficiles. Considérant que vous ne faites pas de trading et que vous êtes un pur investisseur, vous aurez à faire face à de nombreuses variations de prix sur le marché. Cela s’en ressentira grandement sur votre portefeuille

Le trading est une activité qui peut s’accommoder autant d’un marché haussier que d’un marché baissier via la vente à découvert avec levier que l’on peut envisager en tant que trader. Ce n’est pas votre cas puisque vous êtes un investisseur long terme.

Si toutefois vous vous sentez l’âme d’un trader, vous pouvez envisager cette activité. Pour ce faire, passez à l’action dès maintenant. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour découvrir le broker eToro et vous lancer sur le marché de la cryptomonnaie en douceur et en toute simplicité.

Acheter des cryptos avec eToro

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

bitcoin
Bitcoin (BTC) 23.259,11
ethereum
Ethereum (ETH) 1.821,08
tether
Tether (USDT) 0,972892
usd-coin
USD Coin (USDC) 0,971921
bnb
BNB (BNB) 313,75
xrp
XRP (XRP) 0,368970
cardano
Cardano (ADA) 0,515802
binance-usd
Binance USD (BUSD) 0,966846
solana
Solana (SOL) 41,50
polkadot
Polkadot (DOT) 8,90